Devrais-je encourager les idées qui viennent de dessous ? Oui, voici comment et pourquoi

Les meilleures idées ne viennent pas toujours de la haute direction, ce sont parfois les idées ascendantes qui peuvent aider à mettre une entreprise au sommet.

La question de savoir si la prochaine grande idée ascendante aura un impact positif sur les résultats financiers de votre entreprise peut dépendre des procédures mises en place pour communiquer de telles suggestions.

On peut parfois perdre des idées de la base, surtout si aucun processus n’est en place pour faciliter la communication à tous les niveaux d’une organisation.

Si la prochaine grande idée est destinée à provenir des niveaux inférieurs de votre organisation, pouvez-vous être sûr qu’elle atteindra la bonne destination ?

Voici cinq stratégies à adopter pour faire en sorte que certaines idées ascendantes puissent atteindre le sommet :

1. Avoir le bon processus en place

Si vous n’avez pas quelqu’un désigné pour répondre aux suggestions, généralement un cadre ou une personne occupant un poste de direction ou de supervision, il peut être plus difficile de faciliter les conversations qui permettront de faire avancer les idées dans la chaîne de commandement.

Le fait d’avoir une personne-ressource minimisera les coûts du programme et évitera les redondances ou la confusion qui pourraient survenir avec plusieurs personnes en cause. Cette personne peut ensuite classer les idées par ordre de priorité et les diriger vers les services appropriés.

Sans un processus établi, les idées des échelons inférieurs d’une organisation peuvent se perdre. Les employés peuvent penser : « J’ai cette idée, mais je ne sais pas vers qui me tourner. » Si votre entreprise a une structure hiérarchique descendante, il peut être difficile ou intimidant pour certains employés de procéder.

Une culture d’entreprise qui appuie les idées et les innovations des employés de première ligne, du bas vers le haut, peut aider à faciliter le processus pour le bien de l’organisation.

2. Solliciter la rétroaction des intervenants de première ligne.

Les boîtes à suggestions sont une étape courante et facile que de nombreuses entreprises ont mise en place. Si vous cherchez à résoudre un problème ou à cultiver les idées d’un collectif plus large, il est préférable de demander conseil et de ne pas simplement attendre qu’il vous parvienne.

La direction peut être retirée des enjeux à des niveaux inférieurs et peut ne pas comprendre pleinement les personnes, les processus ou la technologie en cause. En prenant le temps de rechercher et de valoriser les commentaires des employés, vous commencez à favoriser un environnement qui encourage ouvertement les suggestions et les idées qui font avancer l’entreprise.

Lorsque vous résolvez un problème, jetez un filet large. Augmenter la diversité des talents que vous sollicitez ne fera qu’augmenter vos chances d’obtenir une solution innovante.

Soyez proactif en encourageant les employés à s’engager davantage et à partager leurs idées. Expliquez-leur qu’ils doivent prendre la parole s’ils voient quelque chose qui doit être abordé et qu’il existe une politique de porte ouverte pour les idées et les suggestions constructives.

3. Soyez à l’écoute

Bien que vous vouliez entendre toutes les idées qui émanent de l’organisation, il n’est pas pratique de mettre en œuvre chaque suggestion.

Il est important que les employés comprennent que leurs idées sont prises au sérieux même si elles ne sont pas mises en œuvre. Appréciez leurs efforts pour résoudre les problèmes et faire progresser l’entreprise.

Si les employés pensent que leurs idées suggérées sont mises de côté ou ignorées, le processus ne fonctionnera pas.

Ce n’est pas une mauvaise chose si l’idée n’est pas utilisée, mais vous devez gérer ce mécanisme de rétroaction bidirectionnelle, pour ne pas avoir l’impression de ne pas écouter.

C’est un juste équilibre, mais si vous donnez du pouvoir aux gens, ils seront plus susceptibles d’utiliser le système à l’avantage de l’entreprise. Et si une entreprise ne soutient pas vraiment l’autonomisation, elle aura très probablement du mal à cultiver les idées novatrices de ses employés.

4. Faites-en une partie de la culture

Il y aura un roulement au sein de toute organisation au fil du temps, ce qui fait qu’il est important de s’assurer que le processus qui facilite les idées ascendantes demeure en place.

Le processus devrait devenir une fonction de la culture. Il doit être intégré à l’organisation et intégré au système de soutien. S’il devient partie intégrante de la culture de l’organisation, ce processus restera en place pendant les inévitables transitions.

S’il est enraciné, le processus est moins susceptible de s’isoler. En tant que partie intégrante de la norme, elle peut soutenir le processus et maintenir le flux des idées novatrices et améliorer les perspectives de l’entreprise.

Google, par exemple, est très proactif dans la sollicitation d’idées auprès de ses plus de 30 000 employés. Les employés sont encouragés à interagir avec la direction à l’intérieur ou à l’extérieur de leur domaine d’expertise s’ils ont des idées ou des suggestions. Le système a produit des changements positifs pour l’entreprise et a été élargi au cours des dernières années en raison de ce succès. Google offre également des récompenses pour les idées réussies.

5. Soyez prêt à faire face aux contretemps

Parfois, les idées venant des niveaux inférieurs de l’organisation peuvent se retourner contre elles.

Ce qui peut sembler prometteur au départ peut s’avérer irréalisable par la suite. Par exemple, les coûts de mise en œuvre de l’idée s’avèrent beaucoup plus élevés que prévu au départ, ce qui signifie que vous avez gaspillé des ressources.

Ou encore, une idée qui fonctionne à court terme mais qui ne correspond pas aux objectifs à long terme de l’entreprise pourrait devoir être abandonnée.

Toutes les idées ne se concrétiseront pas, mais une entreprise prospère tirera les leçons de ses erreurs et continuera d’encourager l’innovation, la responsabilisation et les idées ascendantes.

Potentiel d’avantages importants à faible coût

Avec le bon programme en place pour encourager les idées ascendantes, votre entreprise peut trouver des moyens de résoudre les problèmes, de réduire les coûts, d’améliorer la productivité et de favoriser le moral des employés qui, autrement, se sentiraient isolés de la situation globale de l’entreprise.

Les employés ont déjà un intérêt dans l’avenir de l’entreprise. Le fait de les responsabiliser davantage et d’encourager une plus grande participation peut contribuer à la croissance de l’entreprise.

Et c’est bon pour vos affaires.

Il est prouvé que les entreprises qui écoutent leurs employés ont tendance à avoir des employés plus heureux et plus productifs.

Laissez votre réponse